Vivre en Argentine, quel VISA ?

Vous souhaitez vivre en Argentine, mais vous n’y connaissez rien sur les permis de séjour dans ce magnifique pays ? Vous entendez des informations venant de tous les côtés, et vous ne savez pas tirer le vrai du faux… C’est à ce moment-là que tu fais irruption sur cet incroyable site internet parce que tu as tout simplement taper « Vivre en Argentine » sur Google ! Bravo, tu as touché le jackpot : la réponse se trouve dans les lignes qui suivent.

Avertissement : pour les personnes qui souhaitent étudier en Argentine, je ne connais pas la procédure, et je m’excuse par avance de cela. 

Avant-propos

Avant d’entamer une lecture inutile, il faut d’abord que je sache quel est ton profil. Comptes-tu partir en vacances pour deux semaines ? Ou bien peut-être pour un road-trip en Amérique du Sud ? Ou carrément s’y installer définitivement ?

Dans tous les cas, sache que l’Argentine est un pays totalement ouvert sur le monde. Ma copine m’a toujours dit que le pays était prêt à accepter n’importe qui ou n’importe quoi, et elle me rabâche toujours l’exemple de l’après seconde guerre mondiale, avec une forte arrivée des nazis en Amérique du Sud. Elle a pas tort ! Mais ça veut pas dire que je vous associe à ces meurtriers des années 40, on est d’accord ?!

Même si on constate que le pays regorge de nombreux étrangers d’Amérique du Sud, comme les Boliviens, les Venezuela ou encore les Colombiens, il faut savoir que l’Argentine accepte volontiers les Européens, et plus particulièrement la France. Elle s’est toujours appuyer sur la France, et l’a toujours considéré comme un exemple. Y’a qu’à voir les rues de Buenos Aires, elle ressemble étrangement aux boulevards Haussmanien.

Tu pars en vacance en Amérique du Sud ?

Un séjour de maximum 90 jours : le VISA Touriste

Il te suffit juste de te présenter à l’aéroport muni de ton passeport. Voila, c’est tout, bienvenue en Argentine ! Rien  de plus, tu n’as pas besoin de passer par la case de l’Ambassade ou faire une demande type « ESTA » pour pouvoir séjourner en Argentine. L’intérêt de ce VISA est qu’il te permettra de séjourner pendant 90 jours complets. Le tampon effectué par la douane à votre arrivée à Buenos Aires fera office de date d’entrée. Si vous dépassez les 90 jours, sachez que vous devrez payer une amende de 3000 pesos à votre sortie.

Il est possible d’allonger ce séjour de 90 jours en entrant et en sortant du pays, comme par exemple faire un aller-retour en Uruguay. A votre retour en Argentine, le tampon effectué par la douane aura une date différente. Pensez-y !

Mais attention, tu es touriste et uniquement touriste…

Avec ce visa, tu pourras visiter le quartier de Recoleta, voir le pont de la Madre, mais en aucun cas tu pourras effectuer des démarches administratives telles que chercher un boulot ou ouvrir un compte en banque. Ne comptez pas non plus, louer un appartement, aucun propriétaire ne vous acceptera, et pour cela, il faudra vous contenter des Hôtels.

Un séjour d’un an : le Programme Vacances Travail (PVT)

Pour ceux qui souhaitent découvrir le pays, tout en mettant quelques sous de côté, je vous conseille fortement de choisir le PVT. Bien que la procédure d’obtention peut s’avérer longue, il permet de plus grands avantages qu’un simple VISA Touriste. En effet, il vous donne directement accès à un numéro de CUIL (l’équivalent d’un numéro d’assurance) qui permet de travailler dans n’importe quel secteur, et d’ouvrir un compte en banque.

J’en parle pas plus parce qu’il y a déjà un sujet qui en parle sur ce site. Sachez que j’ai pris cette option-là, et que je suis dans l’optique de prolonger mon séjour en faisant toutes les démarches administratives nécessaires pour rester beaucoup plus longtemps.

Rester et vivre en Argentine

Vous avez un visa touriste ou bien un PVT, et vous souhaitez finalement rester dans ce magnifique. Pour cela, il va falloir cravacher dur pour obtenir le fameux certificat de résidence qui vous permettra de rester ici. Ce certificat s’obtient uniquement au centre de Migration de Buenos Aires.

Il existe plusieurs plusieurs type de certificats de résidences : précaire, temporaire et définitifs. Le premier vous permettra de rester 3 mois supplémentaires, le deuxième sera de deux ans, et le dernier c’est pour la vie. Sachez qu’un contrat de travail peut vous permettre d’avoir un certificat temporaire. Dans tous les cas, il existe une procédure à effectuer avant de prendre rendez-vous avec le service Migration de Buenos Aires.

Avant d’obtenir le certificat de résidence :

Un certificat d’antécédents pénale

Vous allez avoir besoin d’un certificat d’antécédent pénale qui prouve que vous êtes bien en règle en Argentine. Je ne sais pas comment il vérifie ça, mais le certificat est très rapide à avoir. Pour cela, voici les différentes étapes sur le site internet pour prendre un rendez-vous :

  1. Rendez-vous sur le site officiel de Registro Nacional de Reincidencia.
  2. Cliquer sur « Tramites particulares » -> « Inicia tu tramite para obtener tu Certificado »
  3. Entrez votre pays de résidence (Argentine) et sa province CABA
  4. Choisissez un centre de RNR. Pour ma part, j’ai pris celui près du Théâtre Colon.
  5. Entrez les informations personnels
  6. Choisissez une date. Le délai est approximativement de une semaine
  7. Vous allez recevoir un mail. Imprimez la Solicitud qui sera dans le mail

Sachez que vous pourrez choisir quand vous le recevrez, soit directement et vous devrez payer 360 pesos, soit 24 heures après (180 pesos) ou bien dans un délai de 5 jours (90 pesos).

Quand vous allez au centre de Registre National, vous devrez présenter votre passeport Français et la Solicitud. On vous demandera de payer directement la somme due. Ensuite, vous irez voir une dernière personne qui fera son travail dans son coin sans vous regarder une seule seconde.

Le certificat arrivera (le jour suivant pour mon cas) en rentrant les informations sur un site internet spécifique.

Un certificat de domicile

Pour obtenir un certificat de domicile, vous devrez déjà avoir un appartement. Ensuite, rendez-vous au commissariat le plus proche, et présentez-vous comme nouveau résident étranger à Buenos Aires. Le policier va alors faire le déplacement le lendemain matin à votre domicile pour voir si vous résidez bien à l’adresse donnée. Oui ça paraît assez bizarre dans un premier temps, mais le policier vous remet bien le fameux certificat de domicile à ce moment-là.

Un « pré-contrat » de travail

Ce document n’est pas nécessaire pour obtenir un certificat de résidence précaire. Si vous avez trouver un emploi, et qu’il souhaite vous garder alors vous devrez demander à votre nouveau patron un pré-contrat de travail. Ce document fonctionne de la même manière qu’en France et prouve clairement votre intention de rester en Argentine. C’est une sorte de clé nécessaire pour profiter du pays plus longtemps.

Le certificat de Résidence

Une fois que vous avez rassemblé les documents cités ci-dessus, prenez un rendez-vous avec la direction des Migration de Buenos Aires en vous rendant sur le site internet dédié. Pour cela :

  1. Cliquez sur « Résidencias »
  2. Cliquez sur l’encadré intitulé « turno de tramite de Résidencia »
  3. Choisissez Tipo de Tramite : Radication (+DNI optionnal) ainsi que votre lieu de résidence en Argentine
  4. Entrez les donnés personnels (numéro de passeport, nationalité, nom, prénom…)
  5. Un rendez-vous vous sera alors proposé dans les deux semaines à venir.

Vous allez donc vous rendre à la direction national des migrations de l’Argentine à l’adresse suivante :


Dirección Nacional de Migraciones
Av. Antártida Argentina 1355
Ciudad de Buenos Aires  – Argentine
Email : info@migraciones.gov.ar  – Tel : 54 (011) 4317-0234

Attention : ne prenez pas de rendez-vous au dernier moment !


 

A  votre arrivée, vous serez très bien dirigé, et on vous remettra votre certificat de résidence selon les documents fournis.

  • Le certificat de résidence précaire vous permet de rester 3 mois. Il est nécessaire d’avoir un certificat de domicile et un certificat d’antécédent pénale.
  • Le certificat de résidence temporaire vous permet de rester 2 ans. Il est nécessaire d’avoir un pré-contrat de travail
  • Le certificat de résidence permanent vous permet de rester à vie. Il peut être demander après 3 ans sur le territoire argentin.

En savoir plus sur le certificat de résidence temporaire: http://www.migraciones.gov.ar/accesible/indexP.php?nomercosur_temporaria

 

 

Une réaction au sujet de « Vivre en Argentine, quel VISA ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *