On part à Londres pour faire coucou à la Reine ? (Jour 1)

On ne présente plus Londres, capitale de l’Angleterre, toujours et encore dominé par la famille Royale. Nous sommes tombés amoureux de l’ambiance so British, de sa culture et de son patrimoine. Nous pouvons nous apercevoir la différence de personnalité qu’il peut y avoir entre un Français et un Anglais.

Haaaa l’Angleterre, on ne peut pas détester ce pays… Etant plus jeune, j’ai déjà eu l’occasion de partir en famille voir Stonehenge (mais j’étais tellement jeune, que je ne comprenais pas à telle point cette structure était historique), à Bath, à Londres et j’ai même fait un voyage linguistique du côté de Plymouth. Du coup, je retourne dans cette magnifique capitale en très bonne compagnie. Agustina, née en Argentine, a toujours été fasciné par l’Angleterre. Elle connait toute son histoire, et est une grande fan de la famille Royale (elle a regardé deux fois la série The Crown de Netflix en l’espace de deux mois). Quand je lui ai annoncée que j’avais réservé un week-end de 3 jours à Londres, elle était heureuse comme une folle. Et moi aussi !

Trois jours c’est long, de manière à pouvoir rentré dans les détails, je vais diviser ce séjour de Londres en plusieurs parties. Merci de votre compréhension et bonne lecture !

Quelques points administratifs avant de passer la Manche

Quand on sait que la distance qui sépare Paris à Londres se fait en seulement 2 heures de train Eurostar, on se dit que ce week-end en vaut vraiment la peine. Quelle ingénieuse idée d’avoir créer un tunnel sous la manche pour rallier les deux villes depuis le centre-ville. Oubliez l’avion, vous perdrez beaucoup plus de temps avec l’enregistrement des bagages, la prise du train de banlieu, et l’attente insupportable en salle d’embarquement. Ici, c’est rapide, on grimpe les escaliers de la zone spécial Eurostar Londres à la gare du Nord, puis on présente notre passeport aux autorités. Bien entendu, il suggère d’arriver une heure avant le départ, ce qui semble normal. Au moment de passer devant la douane, les policiers prennent le temps de vérifier la véracité de chaque passeport, notamment celui de Agustina, provenant d’Amérique du Sud. Ils sont assez pointus sur ce sujet, et ne laisse pas rentrer n’importe qui. Mais d’un autre côté, ça rassure avec tous les malheureux événements qui subsite en Angleterre… Bref, renseignez-vous vraiment sur les sites du gouvernement pour savoir si vous pouvez atterir au Royaume-Uni.

Eurostar, la surpuissance de l’engin !

Je suis ingénieur, et pourtant il y a très peu de choses qui m’impressionne… Mais là, je dois reconnaître que l’Eurostar qui relie les deux plus grandes capitales Européenne : quelle PUTAIN de merveille ! Excusez-moi du terme ! D’autant plus que nous sommes tombés sur un Eurostar récent, avec des écrans explicatifs sur la durée du trajet, la géolocalisation du train et des explications sur la creusée du tunnel. Il faut à peu près 2h30 pour atteindre Londres, mais vu qu’il y a une heure de décallage, c’est comme si on avait perdu seulement 1h30 de transport. Nous avons pris le train un vendredi matin à 8h30, pour arriver donc à 10h en heure locale. J’ai vraiment été surpris par la propreté du train, avec des sièges neufs et de l’espace pour les jambes (vous pouvez pas savoir comment c’est important pour moi). A peine sorti du train, on remarque l’immense gare Londonienne, la fameuse King’s Cross, celle connue par tous les fan de Harry Potter. Je dois reconnaître que c’est tellement grand, qu’on s’est même perdu pour sortir. Nous avons pris une sortie totalement à l’opposé de ce que je voulais ! Bref, on se dirige vers notre hôtel proche de la gare pour y déposer nos bagages et donc commencer notre incroyable week-end Londonien !

eurostar aventure

L’abbaye de Westminster

J’ai déjà écrit 500 mots, et j’ai encore pas commencé à parler de Londres ?? Pff, je radote déjà à 27 ans ? Je suis tellement impressionné par tout ce qui m’entoure que je dois parler de chaque détail ok ?? D’ailleurs, avez-vous déjà la forme des poubelle à Londres ? Non je plaisante !

Nous sommes donc arrivé dans le quartier de Westminster en métro (alors ces transports, par contre, c’est une belle m****), et la première chose que tu vois, c’est le Big Ben sur la gauche et l’Abbaye de Westminster juste en face. C’est un peu le symbole emblématique de Londres. Après que Agustina m’ait convaincue, nous décidions de visiter ce lieu de culte. Pour ceux qui ne savent pas, Westminster est l’abbaye où les Rois et Reines sont couronnés. C’est un lieu bourré d’histoire. L’audio-guide en option fait mal au portefeuille, mais c’est vachement nécessaire.

Big Ben Westminster

L’abbaye est l’édifice religieux le plus célèbre de Londres. Sa construction remonte au XIIIe siècle sous la direction de Henri III. Elle est aujourd’hui entrée dans le patrimoine culturel de l’UNESCO depuis 1985. A l’intérieur de cette abbaye de style gothique sont inhumés près de 3000 personnes qui ont joués un rôle important dans l’histoire britannique. comme les plus connus Henri VII, Richard II, Elisabeth 1er, Churchill ou encore Shakespeare. Les grandes cérémonie royales, telles que les couronnement, les mariages ou les funérailles ont lieus à l’intérieur de l’Abbaye. Son plan architexture est originale, puisqu’il s’agit d’une croix latine divisée en plusieurs coins (coin des poêtes, coins des hommes d’états, coin des scientifiques…) le tout encadré par la Nef centrale où se déroulent les cérémonies. Par ailleurs, ce lieu a été touché par les bombes lors de la Guerre Mondiale, et on peut apercevoir certains impacts, laissés volontairement, sur le mur. C’est également ici que repose la tombe du soldat inconnu britannique.

J’ai été epoustouflé d’en aprendre autant sur l’Angleterre. La visite permet de comprendre rapidement toute l’histoire de Londres. Cette visite prends en moyenne 1h30 voire 2h. Prenez le temps de bien comprendre tous les aspects de l’Abbaye. Ce lieu est riche en histoire, et il est même intéressant de commencer son séjour par ce lieu. Nous n’avons pas fait beaucoup de queue à l’entrée, probablement dû à une période de Mars assez froid. Dans tous las cas, j’ai trouvé l’organisation à l’entrée bien foutu. Comptez environ 24€ pour l’entrée et rajouter 6€ pour l’audioguide.

Le Buckingham Palace, siège royal

Référence au titre de l’article : et si on faisait Coucou à la Reine ? Oui oui, dans mes rêves, je sais… Il est quasiment impossible d’approcher Elisabeth II. Du coup, vous l’aurez compris, on a pas vraiment fait coucou à la Reine, mais plutôt aux gardes royaux positionnés en face du Buckingham Palace.

Avant d’arriver jusqu’ici, nous avons traversé le St-James Park, endroit paisible pour se promener divisé en deux par un lac d’un kilomètre de long. Nous avons pu observer la faune et la flore, et nous avons pris le temps d’acheter un sandwich pour le déjeuner. D’ailleurs, point extrêmement important, Londres est cher, très cher… il faut prévoir un budget large parce que la vie est quasiment le double qu’à Paris. J’y reviendrai dans mon guide sur Londres. Finalement, nous nous arrêterons juste en face du Palace, sur le rond-point principale pour y déguster notre encas avec une vue imprenable.

Buckhingam Palace

Le Buckingham Palace est la résidence officielle de la famille Royale du Royaume-Uni. Cet édifice, construit en 1703, est le centre d’attrations de nombreux touristes ou même Londoniens. Les rassemblements royaux se font en face du Palais, et le peuple a l’habitude d’y assister pour saluer cette monarchie brittanique. Il y a un véritable engouement autour de la famille royale. Les retransmissions des obsèques, mariages ou naissance rassemblent de nombreuses personnes devant leur téléviseur. Le Palais reçoit près de 50 000 personnes par an pour discuter des affaires du pays autour de banquets ou de dîners officiels. Le public a surtout l’opportunité de voir le tour des gardes royaux à l’extérieur du Palace. La sécurité est assurée par la Household division où les gardes, vêtus d’un long chapeau noir et d’un uniforme militaire rouge, suivent un protocole de déplacement très particulier. A chaque déplacement, les touristes sont ébaillis par le mouvement régulier de ces derniers. Pour ma part, je me demande toujours comment ils arrivent à rester fixe tout au long de la journée sous une chaleur de plomb ou une pluie batante, ça doit être chiant…

Le centre de Londres, Covent Garden et Trafalgar Square

La célèbre place de Trafalgar Square

Nous avons fait un passage sur la très célèbre place de Trafalgar Square. Véritable lieu d’expression pour le peuple brittanique, qui utilise cette place pour revendiquer des demandes auprès du gouvernement anglais. On y notamment trouve différents artistes qui exposent leurs oeuvres ou bien des danseurs qui réalisent des performances à couper le soufle. Autour de cette place se trouve plusieurs ambassades de pays anglophones, mais également le fameux musée The National Galery, qui regroupe plusieurs oeuvres du XIIIe et XIVe siècle. Le lieu est représenté par des scultures de quatre Lions qui représentent la protection de la statue de l’amiral Nelson, principal acteur de la guerre de Trafalgar en 1805.

Passionné de bière ?

Pour les passionnés de pub anglais, dirigez-vous directement dans le quartier de Covent Garden. Vous y retrouverez une rue remplies de bière rempli à flot ! L’ambiance so British est enfin là ! Tous les pubs étaient remplis de Britaniques ou autre touristes, tous présent pour boire une pinte autour d’une assiette de frites bien grasses. Miam miam ! J’ai pas vraiment de recommandations à faire, chaque enseigne proposent les mêmes plats. Choisissez l’endroit où vous trouverez une place tranquillement. Les soirs de match de football doivent être la folie. J’ai pu remarqué qu’il y avit des écrans géant un peu partout dans chaque recoin du bar. Excellent ! J’approuve !

Le spectacle musical Le Roi Lion

Bon, fini la fiesta… Nous sommes à Covent Garden, et il n’y a pas que des bars ou autre restaurant. C’est également le lieu où on peut profiter des comédies dignes de celles de Broadway. Après avoir réservé notre place pour le spectacle du Roi Lion au Lyceum Theater (ce genre d’événement ne se réserve pas le jour même, organisez-vous), nous avons alors pris place sur les sièges anciens du théâtre. Nous étions placés tout en haut, et j’ai été bluffé par les décors d’époques de ce lieu.

Lyceum Theater

Le spectacle est certes en Anglais, mais on retrouve tous les éléments du film d’animation Disney, et c’est un plaisir de découvrir les personnages en version réel. Ce show a reçu plusieurs récompenses, et notamment par ses décors et ses costumes. Et effectivement, je comprends pourquoi ! C’est excellent ! Je vous recommande d’y aller pour admirer le talent des acteurs sur scène. En effet, chanter et danser en ayant des costumes emcombrant, ce n’est pas donné à tout le monde.

Bilan de la première journée

La journée se termine donc sur cette note musicale ! Au final, notre journée a été très active, et nous avons réussi à faire beaucoup de choses. Nous avons pris le métro uniquement pour rejoindre l’Abbaye de Westminder depuis notre hotel. Sachant que nous en sommes sorti vers midi. Vous voyez un peu le schéma ? Nous n’avons pas eu l’impression d’être rapide, ou bien d’avoir raté des endroits cultes, nous avons pris le temps de contempler tout autour de nous. Cependant, il est vrai que nous avons pris peu de pause, à part pour manger un sandwich ou boire une bière en fin de journée. Nous savions également qu’il nous restait deux jours complet pour profiter de la capitale britanique.

Et vous ? Êtes-vous déjà parti à Londres ? Combien de temps ? Qu’avez-vous fait ?

Le logement proche de la Gare King’s Cross

Pour le logement, nous avons décidé de passer trois nuits au sein du Holiday Inn, hôtel 4 étoiles proche de la gare de Londres. C’est un hôtel très facile d’accès, et qui propose pas mal de réductions tout au long de l’année. Nous avons même pris l’option petit déjeuner, ce qui nous a permis de bien manger le matin, afin d’éviter de s’arrêter en journée. Dans tous les cas, pour ceux que ça intéresse, vous pouvez découvrir la liste des Hôtels de Londres sur le site Booking.

 

Une réaction au sujet de « On part à Londres pour faire coucou à la Reine ? (Jour 1) »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *