Papier administratif pour permis de séjour : Bonjour la galère !

Que ce soit en France, en Allemagne, en Madagascar ou en Argentine, je pense que c’est la même merde de partout : obtenir son permis de travail sur un territoire étranger ! Bien que j’en parle déjà de manière plus formel dans un guide spécialisé, je n’ai pas révélé les “coulisses” de la constitution d’un tel dossier !

Je ne vais traiter que d’un seul pays, l’Argentine. Je dois reconnaître que même en France, je n’en ai aucune du processus d’intégration que peuvent avoir les Maghrébins ou les membres de l’Union Européenne. C’est probablement la même merde !

Alors oui je râle, je râle… mais leur site internet du centre d’immigrations est pas claire du tout.

  • Déjà il faut clairement distinguer ton profil, tu es étranger d’Amérique du Sud ou d’ailleurs. L’Argentine c’est un terrain d’accueil pour tous les pays du continent Américain qui parle Espagnol (en gros quasi tout le monde). Au moins le Brésil est plutôt tranquille (ou pas)
  • Ensuite comprendre quel type de certificat tu désires : une durée de 3 mois, un an ou à vie ?
  • Et quand tu as compris cela, il faut choisir ton profil professionnel : est-ce que tu es salarié, entrepreneur ou tu viens juste là pour glander au soleil ?
  • Quand tu as tout ça, tu demandes un rendez-vous qui te permettra d’aller au centre Migraciones un jour spécifique. Et il faut compter 3 semaines environ.

Bah Thomas, ça à pas l’air si compliqué que ça !!

Non, dis comme ça non… Mais si tu rajoutes le fait que tu connais pas la langue et que les liens cliquables sont difficiles à distinguer, du coup tu rates la moitié des informations !

Et le pire !! Le pire !! Parce que j’ai pas fini !!!

Tu as besoin de ton casier judiciaire en France, mais le problème c’est que j’ai pas pensé à le ramener dans mes valises, et j’ai du demandé à ma mère qu’elle me l’envoie à Buenos Aires. Mais avant qu’elle me l’envoie, il faut faire une demande en ligne puis l’apostiller à Rennes. C’est le genre de papier qui est en train de faire le tour du monde. A l’heure où je vous parle il est probablement au dessus de l’Atlantique !

Bref, je vais recevoir mon papier… Je vais pouvoir aller au centre Migraciones ! Non je rigole ! Il demande à ce que ce document soit traduit en Espagnol !

Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaahhhh ! Mais ils veulent traduire quoi ???? Mon prénom ??? Ca n’a aucun sens ! Putain de papier de merde, surtout quand tu vois la gueule du papier, il y a écrit mon nom et mon prénom puis y’a une grosse barre noire mentionnant que je suis totalement innocent (aaah tu en doutais ?)

Alors je le répète et je l’écris en gros :

Avant de partir, prenez avec vous deux ou trois copies de votre casier judiciaire apostillé par le service de Rennes ! C’est gratuit et ça vous évitera bien des emmerdes.

Bon courage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *