Passer un entretien d’embauche en Argentine

Avant de commencer à lire cet article, il faut savoir que je vais parler uniquement de ma situation, c’est à dire, de la situation d’un jeune diplômé ingénieur. Je n’ai absolument aucune idée de comment se déroule un entretien pour un boulot de serveur ou de réceptionniste. Si vous souhaitez en savoir plus, je peux vous fournir des contacts qui se trouvent dans ces cas-là. 

Premier entretien avec les ressources humaines

De manière général, une fois que vous avez posé un CV sur un site internet spécifique et si vous correspondez au profil, les entreprises vous contactent rapidement soit par mail, soit par téléphone. Je dois reconnaître que je ne répondais pas au téléphone, et j’attendais toujours le mail de confirmation. Je suis plus à l’aise à l’écrit qu’à l’oral.

Bref, une entreprise vous a contacté, vous allez enfin pouvoir discuter directement avec un employé ! Bravo ! Mais le chemin est encore long… J’ai passé beaucoup d’entretien, et j’ai toujours commencé par une personne des ressources humaines.

Préparation

Avant de se rendre sur les lieux de l’entretien, je vais vous donner quelques conseils. Généralement, cet entretien est facile et il débouche (dans 95% des cas) sur un deuxième entretien, mais un minimum de préparation s’impose.

  • Se renseigner sur l’entreprise. Que fait-elle ? Sur quel secteur d’activité ? En quelle année elle a été fondé ? En général, les recruteurs aiment présenter leur entreprise, mais ils aiment savoir si vous vous êtes intéressé avant.
  • Preparer un discours de présentation. Si vous voulez réussir votre entretien, écrivez un texte présentant vos études, vos expériences et pourquoi vous cherchez un boulot de ce type. D‘autant plus, si vous êtes nul en espagnol comme moi, je vous conseille fortement de préparer ce discours pour pouvoir le ressortir et montrer aux recruteurs que vous êtes à l’aise en espagnol.
  • Reprenez l’offre d’emploi, et trouvez des mots similaires. L’idée c’est de faire le rapprochement entre vos expériences antérieures et l’intitulé du job. Bref, entraînez-vous.

Pendant l’entretien

Je vous jure que le tout premier entretien que j’ai passé, j’avais la peur au ventre. J’y suis allé sans comprendre un mot d’espagnol, et je devais me vendre dans une langue que je ne gère pas. J’y suis allé juste avec mon speech pour essayer de vendre des expériences a l’oral. Honnêtement la première fois, je comprenais même pas les questions et je répondais vraiment ce que je voulais.

Mais ne vous attardez pas sur mon expérience misérable, on est là pour réussir, n’est ce pas ?

La présentation sa fait en plusieurs temps. Généralement, on vous pose plusieurs questions pour comprendre davantage votre profil. Pour faciliter la lecture, voici la liste des questions récurrentes que j’ai pu avoir lors de différents entretiens.

Présentation
  • Quel âge as-tu ?
  • Pourquoi es-tu venu en Argentine ?
  • Si vous avez une copine Argentine, ils vont vous demander ce qu’elle fait et comment vous vous êtes rencontré (oui l’intimité est morte en Argentine)
  • Où habites-tu ?
  • De quelle partie de la France viens-tu ?
Experiences et formation
  • Raconte nous ce que tu faisais à X
  • Quelle technologie utilisais tu ?
  • Pourquoi as-tu tu arrêté ton contrat avec X ?
  • Quelle est ta formation ? Qu’as tu appris ?
Autres
  • Quelles sont tes forces/faiblesses lors d’un projet ?
  • Quel type de chef souhaiterais-tu avoir ?
  • Quelle différence as-tu pu noter entre la France et l’Argentine ?
  • Qu’est ce que tu aimes en Argentine ?
  • Quel est ton club de football préféré ? (Oui oui…)
  • Quelles sont vos prétentions salariales ?
  • A partir de quand êtes-vous disponible ?

Ce sont des questions assez générales. Vous pouvez vous entraîner dessus. De manière générale, les entretiens en Argentine sont très courts, entre 15 et 20 minutes. Ils sont assez expéditifs, et n’essaie pas trop de rentrer dans les détails. Cet entretien débouche rapidement sur le deuxième entretien, qui va s’avérer plus technique.

Deuxième entretien avec un responsable de projet

Le deuxième entretien sera généralement avec le chef de projet, ou un de ses membres. Attendez-vous à tomber sur quelqu’un qui connait le sujet, et qui est capable de vous poser des questions plus techniques.

Préparation

  • Révisez votre discours de présentation. Ce discours doit être votre kit de survie, il faut que vous soyez capable de le connaître parfaitement pour pouvoir le ressortir à chaque fois. Essayez de bien structurer votre présentation de manière chronologique : on commence par les expériences anciennes et on finit par les plus récentes
  • Révisez la technologie. Très important, notamment si vous passez un entretien technique. Pour ma part, j’ai eu droit à différents examens de SQL et de Excel. Si vous cherchez un emploi de management, il serait fort possible qu’on vous donne des études de cas de management de projet. Préparez-vous.

Pendant l’entretien

Première partie

Il n’y a pas de grande différence dans les questions entre une personne RH et un membre du projet, il va vous demander de vous présenter et d’en savoir plus sur vous. N’hésitez pas à partager tous les détails de vos expériences, plus vous allez en dire, plus ce sera à votre avantage.

Deuxième partie

Lorsque vous aurez suffisamment parler, le recruteur va vous donner un test technique à effectuer. En ce qui concerne le support du test, cela dépends des entreprises, j’ai eu le droit de faire directement sur le logiciel ou bien sur papier. Je dois reconnaître que sur papier c’est pas pratique parce qu’on ne peut pas voir si le code informatique s’exécute bien ou non.

Pour ma part, j’ai été surpris la première fois de tomber sur un test technique, et je suis me suis lamentablement planté. Forcément, c’est décevant, mais on apprends toujours de ses erreurs 🙂

Pour conclure

Il est possible que l’embauche se termine sur un troisième et dernier entretien. Il s’agit vraiment d’une dernière rencontre avec un chef de département ou un autre membre du projet. Afin que toute l’équipe puisse se donner une idée supplémentaire sur votre profil.

Néanmoins, voici quelques astuces générales pour bien réussir votre entretien en Argentine :

  • Restez vous-même, les Argentins apprécient vraiment les gens sociable et qui partagent les traditions Argentine comme la nourriture, le maté et surtout le football.
  • Les Argentins sont assez décomplexés, allez-y avec le sourire et faites bonne impression.
  • « Quieres algo para tomar ? ». Demandez un verre d’eau, ils se feront un plaisir de vous l’apportez
  • Pas besoin de vouvoyez avec le « usted », je ne sais pas l’utiliser, et j’ai toujours tutoyer mes interlocuteurs en entretien.
  • Faut-il vraiment venir en costume-cravate ? Je l’ai fait pour mes premiers entretiens, et j’étais très mal à l’aise. J’ai laissé tombé le costume, et j’ai porté Jean et veste de Costume, ça passe très bien comme ça.
  • Après un entretien, relancez les recruteurs par mail pour savoir où en est le processus de recrutement. Et ça montrera bien votre motivation à avoir le job.
  • Ne vous inquiétez pas pour l’Espagnol, les recruteurs ont conscience de ça, et ils vous rassureront en vous disant que vous vous améliorerez toujours dans une ambiance de travail.

 

 

Une réaction au sujet de « Passer un entretien d’embauche en Argentine »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *